Une convention a été signée entre plusieurs partenaires pour protéger les victimes des agissements de leur conjoint violent.

Il est très fréquent, à la suite de violences conjugales, que la victime soit contrainte de quitter le domicile familial, parfois avec de jeunes enfants, alors même qu’elle est déjà fragilisée par les faits qui viennent de se dérouler.

Lire la site de l’article dans le Midi Libre : https://www.midilibre.fr/2022/03/18/les-conjoints-violents-devront-quitter-le-foyer-un-appartement-meuble-mis-a-disposition-a-beziers-10177474.php