L’indépendant – L’Association de victimes de violences conjugales à Perpignan : Lucas témoigne « J’avais l’impression que c’était pas ma place, mais aujourd’hui je leur dis merci »

L’indépendant – L’Association de victimes de violences conjugales à Perpignan : Lucas témoigne « J’avais l’impression que c’était pas ma place, mais aujourd’hui je leur dis merci »

Lucas, père de famille de 40 ans, fréquente un groupe de parole dédié aux auteurs de violences conjugales de l’APEX depuis plus de 6 mois. D’abord très réticent, il a fini par apprécier ces ateliers. Au point de décider, passé les 21 séances légales, d’y rester pour...